Si le CS Brétigny football s’est vu remettre le « Label Jeunes Espoir 2016-2019 » par la Fédération Française de Football, c’est aussi dû à son adhésion au programme éducatif fédéral.

Des études récentes ont montré que les clubs de football représentaient le 3e lieu éducatif complémentaire de l’autorité parentale et de l’apprentissage scolaire. D’où l’intérêt de ce dispositif…

Ainsi, le club s’attache à mettre en place des actions de sensibilisation portant sur la santé, l’éducation, l’apprentissage du civisme, la protection de l’environnement, la promotion du fair-play, l’arbitrage et l’acceptation des différences.

Concrètement, lors de séances d’entraînement, les jeunes seront régulièrement sensibilisés par leurs éducateurs à ces différentes thématiques. Des supports d’information pourront leur être remis.

Nous pensons en effet que les qualités éducatives et pédagogiques du football doivent permettre de transmettre aux enfants des messages clés qui dépassent le simple cadre sportif.

Aujourd’hui, le club de football doit être un véritable lieu de vie où les jeunes, au-delà de la pratique de leur sport, sont sensibilisés aux règles de base de la vie en collectivité et aux pratiques éco-citoyennes.

 

« La caractéristique des joueurs venus de Brétigny, c’est d’avoir une bonne éducation. Les jeunes sont très bien élevés. Je dis régulièrement qu’il y a trois sources pour éduquer un jeune : les parents, l’école et le club de foot. Dans l’idéal, les garçons doivent bénéficier de ces trois sources. S’il y a malheureusement un problème familial, l’école ou le club doivent être présents. On voit que le CS Brétigny est actif à ce niveau et c’est aussi une des raisons pour lesquelles, à l’AJ Auxerre, on aime travailler avec lui. » © Guy Roux

Guy Roux : “Le CS Brétigny est un club amateur confié à des professionnels de grande valeur”